Motifs de la lettre ouverte

Deux collègues mathématiciennes se voient refuser la délivrance de leur attestation de réussite au doctorat par Lyon 1 suite à la féminisation de leur procès verbal de soutenance de thèse. Les services compétents de l'université Lyon 1 leur ayant refusé un procès-verbal de soutenance féminisé, elles (ou les membres de leur jury de thèse) ont féminisé manuellement ce document. Celui-ci a été complété et signé en connaissance de cause par l'ensemble des membres de leur jury. A l'issue de leur soutenance, leur jury leur a décerné dans leur rapport manuscrit le "grade de doctoresse". Suite à cela, l'université Lyon 1 refuse à ces deux mathématiciennes leur attestation de réussite. L’université Lyon 1 exige que les jurys respectifs établissent de nouveau, a posteriori, les procès verbaux (comportant les signatures de chaque membre des jurys respectifs) en préservant les termes masculins inadéquats, et qu’ils écrivent à nouveau l'intégralité de leur rapport (qui doit être manuscrit), en employant les termes "grade de docteur" en lieu et place de « grade de doctoresse ». Précisons que sans attestation de réussite, ces deux mathématiciennes ne peuvent pas obtenir leur diplôme de doctorat.

Dans cette lettre ouverte adressée aux présidences de l'université de Lyon et de Lyon 1, nous leur rappelons leurs engagements dans la lutte contre les discriminations de genre, et demandons, à ce titre notamment, la féminisation systématique des documents qu'elles fournissent. Nous exigeons de plus que l'emploi du féminin pour désigner le statut ou la fonction de toute personne qui le demande ne soit plus un frein à l'obtention de son diplôme. De fait, nous attendons d'elles qu'elles délivrent sans plus attendre aux doctoresses reconnues comme telles par leur jury de thèse, leur attestation de réussite et leur diplôme avec les occurrences féminines où il y a lieu.

Nouvelles

Bonjour à tou.te.s ! 


Nous vous écrivons au sujet de la lettre ouverte que vous avez signée à propos du refus de l'université Lyon 1 de délivrer leur attestation de réussite aux doctoresses ayant féminisé leurs documents de soutenance de thèse.


Nous avons une très bonne nouvelle : l'université Lyon 1 accepte enfin de ne plus bloquer la remise de nos diplômes de Doctorat. Afin que l'université de Lyon nous les délivre, il a été demandé à le.la président.e de nos jurys respectifs de contresigner les documents de soutenance en y mentionnant le nombre de modifications apportées manuellement. Après cela, nos diplômes de Doctorat nous seront remis rapidement ! Nous vous informerons de leur réception sur le site internet dédié. Il nous a cependant été précisé que le diplôme sera au format fixé par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, donc ne comportera pas un grade féminisé. Il reste par conséquent du chemin à parcourir, mais vos messages rendent nos pas plus légers ! 


Nous tenons à vous remercier énormément pour votre soutien et vos mots d'encouragements, déterminés et enthousiastes, et parfois d'une drôlerie rafraîchissante ! Cela redonne force et espoir dans le combat que nous continuerons de mener pour la reconnaissance de la place des femmes dans les mathématiques et ailleurs.


Dans le cas où vous rencontreriez des difficultés du même type que celles à l'origine de cette lettre ouverte, ou tout autre cas de sexisme, n'hésitez pas à nous contacter, nous serons ravies de pouvoir vous aider à notre tour !!!


Encore merci à tou.te.s !!!

Solidairement,


Caterina Vâlcu et Gwladys Fernandes.